Finance

Quels sont les avantages de l’assurance vie ?

Assurance vie

Souscrire une assurance vie est le type de placements préféré des français. En effet, l’assurance vie sert à faire fructifier votre patrimoine. Souscrire une assurance procure également une fiscalité avantageuse pour le souscripteur ou pour le bénéficiaire qui pourra toucher les versements à la fin de votre contrat d’assurance ou à votre décès. Découvrez tous les détails sur les différents avantages de l’assurance vie.

Valoriser votre capital

Une assurance vie vous permet d’épargner sur le long terme pour constituer un capital. Il existe deux types de contrats sur lesquels la gestion peut être, selon le choix du souscripteur, libre, déléguée ou automatique.

Le contrat mono supports

C’est un contrat qui a pour but d’investir dans des obligations pour bénéficier d’une revalorisation annuelle. Votre capital est toujours garanti avec des intérêts annuels.

Le contrat multi supports

Il contient, entres autres, des fonds en euros, un fonds euro-croissance et des valeurs mobilières ou unités de compte qui seront investis sur les marchés financiers français ou internationaux.

Compléter vos revenus avec une fiscalité avantageuse

L’impôt sur le revenu s’applique au moment du rachat ou retrait d’argent. Seuls les intérêts sont soumis à une imposition. En ce qui concerne les prélèvements sociaux, ils dépendent des supports d’investissements. Depuis 2011, les prélèvements sur fonds en euros sous contrats multi supports se font chaque année sur les plus-values versées. Avec la loi de finance 2018, un prélèvement forfaitaire de 30 % a été créé. Et quant à la rente viagère, l’imposition est prélevée en ajoutant à celle-ci le revenu imposable et ce partiellement sur le montant.

Si vous avez besoin de liquidités, il vous est possible de demander des avances qui ne vous seront pas taxées. Et vous avez également la possibilité de sortir en rente viagère, une méthode très avantageuse en termes de fiscalité.

Optimiser la transmission de votre patrimoine

Les droits de succession tiennent compte du bénéficiaire du contrat. Les bénéficiaires exonérés du droit de succession sont le conjoint ou le partenaire de PACS. La fiscalité pour les autres bénéficiaires se traite en fonction de l’âge du souscripteur au moment du versement des primes.

Pour les versements avant 70 ans

Après un abattement de 152 500 euros par bénéficiaire, une taxation de 20 % est appliquée sur le capital versé ne dépassant pas les 700 000 euros. Et pour une somme au-delà de 852 500 euros, la taxe est de 31.25 %.

Pour les versements après 70 ans

Les droits de succession sur les primes sont de 30 500 euros pour tous les bénéficiaires. Et les plus-values sont exonérées de droits.

RX arnaque

Leave a Comment